Alors qu’à la base, choisir un déodorant ca a pas l’air si compliqué…

De nos jours, on a l’impression qu’il faut mener une vraie campagne avant d’adopter un déo… qui s’articulerait comme ca en gros…

bille ou spray ? bon le truc vraiment perso… par exemple moi c’est bille, spray j’ai la peau trop sensible, puis bille j’ai l’impression que j’en mets uniquement là ou il faut, c’est pratique…, ca fait comme un écran, c’est doux pour ma peau, bref moi : déo bille !

ensuite …

déodorant ou anti transpirant ? moi c’est toujours anti transpirant, parce que pourquoi prendre moins efficace ? autant mettre un truc force 10, même si j’ai besoin d’un force 1, comme ca je suis bien, je suis au top de l’aisselle, tu vois ? non tu comprends pas ? t’as pas tort…
tu me parles de sels d’aluminium dans les anti transpirants, tout ca, c’est pas bon tu dis… mais par contre là tu as tort …

Faisons un mini point :

la différence entre déodorant et anti transpirant c’est que les déodorants réduisent les odeurs corporelles grâce à de l’alcool, du parfum, ce genre d’ingrédients, alors que les anti transpirants, eux, ils réduisent aussi la transpiration au niveau des aisselles..

Pour te résumer je dirai qu’en gros, l’anti transpirant t’évite en plus la sensation d’humidité !

Mais qui dit anti transpirant dit sels d’aluminium ? et ca en fait, on se pose pas la question, on en veut pas ! et donc bye bye anti transpirant la plupart du temps !

et pourquoi ça ? bah c’est la faute à la rumeur… propagée par moult sites internet puis un mail signé Professeur G. Larrosa, du Département de Biologie Cellulaire de la Faculté de Sciences de la République Orientale d’Uruguay, qui indiquait que les sels d’aluminium favoriseraient les risques de cancer du sein..

alors depuis ca a été démentit, par le Professeur G.Larrosa déjà, qui a bien indiqué ne pas être à l’origine de ce mail…

puis sur le fond contredit notamment par le Journal of The National Cancer Institute en 2002, qui a écarté tout lien entre anti transpirants – sels d’aluminium – risques de cancer du sein…

et pour finir les autorités sanitaires n’ont rien interdit à ce niveau là, on se doute bien qu’en cas de réel danger, elles auraient fait quelque chose…

donc en fait, si ce n’est la rumeur infondée, aucune raison d’avoir peur des anti transpirants !

et moi pour le coup, a pas peur, ca va me changer 😛 et je continue à opter pour l’anti transpirant !

Mais comme dans la vie on aime avoir le choix, voici ce que nous propose Rexona, deux déodorants au sens générique du terme, mais différents, pour contenter tout le monde, regarde donc :

rexona Rexona, un déo qui te laisse le choix !
L’action déodorante :

rexorange Rexona, un déo qui te laisse le choix !Rexona Fresh Minéral Naturel déodorant 3€ en atomiseur ou 3.30 € en bille

24h de fraîcheur naturelle qui associe la roche volcanique naturelle à la feuille d’olivier déodorante qui sent vraiment bon, c’est pas trop herbal si je puis dire..
– et pas de sels d’aluminium, pas de parabenset une peau qui respire !ou

L’action anti transpirante :rexovert Rexona, un déo qui te laisse le choix !

Rexona Fresh Minéral Naturel anti transpirant 3€ en atomiseur ou 3.30 € en bille

48 h de fraîcheur naturelle sans humidité grâce à ses actifs, et une protection contre les odeurs grâce à la fleur d’oranger (très douce, peu marquée)
pas d’alcool, pas de parabens, pH neutre, une peau qui respire (et des sels d’aluminium dont on doit pas avoir peur si t’as bien suivi) !

Donc c’est comme tu veux, et dans tous les cas, j’ai testé, les promesses avancées pour chacun sont tenues 😉

Si la fleur d’oranger coté odeur me séduisait plus sur le papier puisque tu sais que j’adore ca, en vrai je préfère de loin la feuille d’olivier et ca tombe bien puisque je préfère un déo anti transpirant 😉

Et toi alors tu choisirais quoi ?

 

loading Rexona, un déo qui te laisse le choix ! hellocoton Rexona, un déo qui te laisse le choix !
Ellea