Les pigments c’est multi fonctions, c’est une infinité de couleurs d’une richesse incroyable, des finis métalliques surprenants, une source d’expérimentation et de créativité, mais aussi des poudres libres qui sont moins commodes à utiliser que des fards pressés, et qui parfois, de ce fait,  ne sortent pas beaucoup de nos tiroirs…

Une des solutions qui s’offre alors, est de presser les pigments dont on dispose pour cumuler pigmentation incroyable et praticité du fard pressé…

IMG 0897 645x558 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

Rien de plus simple, il faut s’armer de :

– godets vides, que vous trouverez notamment dans des boutiques de produits minéraux comme TKB ou chez Aroma- zone par exemple…

lot godets rond OPT15 web Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions
Image Aroma Zone

– d’alcool à 70° ou 90°

– d’un tissu fin texturé et une pièce de monnaie ( vous pouvez vous servir d’autre chose, à vous de voir 😉 )

IMG 0888 300x219 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

– et enfin d’une palette aimantée dans laquelle entreposer vos godets, qu’il s’agisse d’un quad vide ELF, d’une Z palette ou de la fameuse palette Make up for ever, pour laquelle j’ai opté, quand j’ai décidé de presser mes pigments il y a quelques années, et que vous pouvez trouver pour moins de 10 € dans mon souvenir à la boutique pro de la rue de la Boétie à Paris.

IMG 0810 645x375 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

Petites précisions : D’expérience, tous les pigments ne se pressent pas bien, les MAC se pressent extrêmement bien à l’exception de ceux qui ont un fini mat ( je ne vous recommande donc pas de les presser ! )  ou bien sûr des  » reflects  » qui sont en réalité de très fines paillettes.

Pour les autres marques, il faut tenter, certains Meow cosmetics ont bien pris, d’autres pas du tout, les Pure Luxe idem… à vous de voir et d’expérimenter !

Le processus est simple, il y a des variantes, mais voilà comment je fais :

1. Vous remplissez votre godet de pigment jusqu’au bord et même un peu plus.

2. Vous ajoutez quelques gouttes d’alcool, au fur et à mesure, goutte par goutte en « touillant »  jusqu’à observer une consistance pâteuse et homogène, mais pas trop liquide.

3. Vous laissez sécher, en général une nuit, mais il faut sonder de temps en temps la consistance, et lorsque la pâte de pigment vous semble quasi sèche, vous apposez votre pièce enrobée si je puis dire du tissu texturé sur votre godet et vous pressez, appuyez fortement donc !

IMG 0890 300x285 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

Et voilà, quelques heures de séchage supplémentaires par acquis de conscience et votre pigment est pressé, il conserve toute son intensité, ses reflets, sa dimension, mais offre un format compact beaucoup plus pratique qui vous permettra d’en profiter réellement !

IMG 0815 645x630 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

Il ne vous reste plus qu’à inscrire le nom de vos pigments au dos des godets à l’aide de petites étiquettes, et à les placer dans leur palette 😉

quelques swatchs pigments 645x219 Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions

A vous les couleurs vibrantes !

Avez vous déjà pressé des pigments les filles ?

loading Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions hellocoton Du pigment au fard à paupières... Guide rapide & Précisions
Ellea